Flash Info
Déchetterie - nouveaux horaires à compter du 5 mars : lundi, jeudi et samedi 8h-12h et 13h30-18h
YEGO PLAGES tickets gratuits du 7 juillet au 2 septembre disponibles en Mairie
Marin Ledun à la médiathèque de Magescq

Marin Ledun à la médiathèque de Magescq

Vendredi soir 16 janvier, la médiathèque de Magescq recevait l'auteur Marin Ledun dont le dernier roman," Au fer rouge" vient de paraître.


Une quarantaine de lecteurs étaient venus à sa rencontre, impatients de lire la suite de "L'homme qui a vu l'homme", paru il y a un an et qui a obtenu un franc succès.
Pour accompagner cette rencontre, Bernard Daguerre, venu du Bassin où il préside chaque année en septembre à Gujan "Polars en cabanes", dont Marin Ledun est un habitué.
La librairie Campus de Dax proposait les œuvres de cet écrivain discret et prolifique qui écrit et interroge notre société depuis dix ans déjà.

 

L'auteur a expliqué qu'il avait voulu développer certains personnages secondaires présents dans son précédent roman noir.
L'intrigue commence avec la découverte sur une plage landaise d'une valise contenant le cadavre d'un trafiquant de drogue.
Son nom se retrouvait dans le dossier de la disparition du militant E.T.A, héros absent de "l'homme qui..."
Y a-t-il un lien avec la question basque? Les policiers qui vont mener l'enquête ont tous des motivations et obsessions particulières, qui vont les mener des Landes à Madrid en passant par le Pays Basque et nous les suivons sans décrocher.
Nous allons découvrir une galerie de portraits, des magnifiques ordures que Marin Ledun refuse de qualifier de monstres, ce sont des salauds ordinaires...
Car dans le monde qu'il nous donne à voir , il n'y a pas les gentils d'un côté et les méchants de l'autre, il n'est pas en noir et blanc comme il dit mais tout en nuances de gris. Il y a la corruption à tous les étages, le très lucratif marché de la peur, la cocaïne comme une béquille pour avancer dans ce monde-là...
Il pose seulement les questions, c'est une sentinelle, un auteur nécessaire," est-ce ainsi que les hommes vivent?"...

 

Il a répondu à tous, dédicacé ses livres avec sympathie et humour, et la soirée s'est terminée par des échanges autour d'un verre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies