Flash Info
Déchetterie - nouveaux horaires à compter du 5 mars : lundi, jeudi et samedi 8h-12h et 13h30-18h
Médiathèque Magescq : Le cri émouvant d’une travailleuse social.

Médiathèque Magescq : Le cri émouvant d’une travailleuse social.

Vendredi 14 décembre salle de la mairie, Maryse Urruty a impressionné son public avec sa performance d’actrice.


"Bureau des exils"  c’est le titre de la pièce où elle s’est voulue passeuse d’histoires. Son objectif ? Rendre compte des réalités d’une travailleuse sociale. Objectif amplement atteint ! En effet, le personnage, Coline, tirée du livre de Rozenn le Berre De rêves et de papiers et la comédienne se sont confondues en un unique témoignage.

Dans le public on se demande : « C’est son histoire ? »

Tout commence par un chant, long et mélancolique puis le personnage, Coline, se raconte : espoirs, désillusions, routine, rencontres, déshumanisation. Elle raconte son travail, oscillant entre l’administratif et le réconfort face aux jeunes migrants désorientés et sans papiers. Ils doivent prouver qu’ils sont mineurs pour prétendre rester, mais à quel prix ? La traversée, les morts, les passeurs, la traite…Les jeunes femmes paient doublement leur espoir d’une vie meilleure : certaines sont vouées à la prostitution…Coline raconte encore, et encore, pendant près de 60 minutes.

Deux autres chants, où elle s’époumone sur Nina Simone « I got life » et Freddie Mercury « Show must go on ». Ils scandent le monologue, comme des sas de décompression, pour expulser les troubles, les désespoirs, avec la vie, toujours au final, triomphante.

Et enfin, une décision : quitter ce travail qui lui devient déshumanisant. Elle veut encore continuer à ressentir les émotions 1ères : la peur, la joie, le dégoût, la tristesse, la colère car oui, la vie continue. Elle a à peine 30 ans !

Livre Rozenn le Berre "De rêves et de papiers" aux éditions La Découverte.


La Médiathèque



Article écrit le 17 décembre, 2018
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies