Flash Info
Déchetterie - nouveaux horaires à compter du 5 mars : lundi, jeudi et samedi 8h-12h et 13h30-18h
Le Centre de Secours de Magescq recrute des sapeurs pompiers. Contact 06.70.10.99.19
Travaux aménagement Rue Robert Dubaa à partir du 15 janvier 2018
Médiathèque Magescq : de la tendresse et de l'engagement.

Médiathèque Magescq : de la tendresse et de l'engagement.

 « Je pense que Les Landes est un pays de mélancolie. J’ai écrit le seul hymne que l’on peut chanter tout seul ! ». C’est ainsi que Didier Tousis, poète, chanteur, auteur, a séduit la vingtaine d’auditeurs, dimanche 18 mars, salle de la mairie de Magescq.

La Médiathèque concluait ainsi avec cette invitation, les rencontres du 20
ème Printemps des poètes sur le thème de l’Ardeur.

Parce que dans un même geste de transmission, ses deux grands-pères avaient leur spécificité. L’un racontait des histoires. Celui de Dax.

L’autre, le grand-père aux sabots, celui de Soustons, celui qui sème, celui dont Didier Tousis a choisi de suivre les traces laissées dans la terre. Parce que ce grand-père là n’est plus, Didier Tousis a choisi de continuer à semer : des récoltes, du grain, des mots aussi pour raconter, slamer ou chanter, sa guitare à la main.

C’est son fils, à présent qui lui donne le goût de continuer les gestes de transmission, pour que ce petit sache, connaisse, aime et continue le goût de la tradition. Et c’est ici en Gascogne, avec les mots qui résonnent, qui roulent comme les vagues sur le sable.

Des mots justes, qui revendiquent, qui aiment qui donnent du sens à la langue d’Occitanie. Didier Tousis revendique: « La poésie est et doit être ce qui guide notre vie ».

Restent les voix, et le son de la langue gasconne, la voix d’un territoire, la voix des anciens. Le grand-père de Soustons n’était pas un poète, il traçait des sillons. Didier Tousis vit pour continuer les promesses faites à son grand-père, sous « la transparence » du ciel et pour cela, il lui suffit des rouges-gorges au parfum d’éternité !

La Médiathèque

Article écrit le 22 mars, 2018
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies